|
Lignée spirituelle et direction de l’organisation

Filiation spirituelle

L'enseignement de la Self-Realization Fellowship (Yogoda Satsanga Society of India) est fondé sur le christianisme originel de Jésus-Christ et le yoga originel de Bhagavan Krishna. Le lignage spirituel de la SRF/YSS se compose de ces deux grands avatars ainsi que d'une lignée de maîtres exaltés de l'époque moderne : Mahavatar Babaji, Lahiri Mahasaya, Swami Sri Yukteswar et Paramahansa Yogananda (le dernier de la lignée des gurus de la SRF/YSS).

  • Lahiri Mahasaya – Guru de la SRF
    Lahiri
    Mahasaya

  • Mahavatar Babaji – Guru de la SRF
    Mahavatar
    Babaji

  • Jésus-Christ – Guru de la SRF
    Jésus-
    Christ

  • Bhagavan Krishna – Guru de la SRF
    Bhagavan
    Krishna

  • Paramahansa Yogananda – Guru de la SRF
    Paramahansa
    Yogananda

  • Swami Sri Yukteswar – Guru de la SRF
    Swami Sri
    Yukteswar

 

 

Chacun de ces grands êtres joua un rôle dans la mission de la Self-Realization Fellowship consistant à apporter la science spirituelle du kriya yoga au monde actuel. (Pour plus de détails, cliquez sur les photos)

Tous les membres de la Self-Realization Fellowship (les moines comme aussi les membres laïcs) qui ont reçu l'initiation sacrée du kriya yoga sont des disciples de Paramahansa Yogananda. Ils lui vouent respect et affection en tant que leur guru personnel ; de la même façon, sa lignée de gurus est vénérée par les disciples de la SRF.

Guru-parampara  : la passation du flambeau spirituel d'un guru

La passation du flambeau spirituel d'un guru à un disciple destiné à poursuivre la lignée à laquelle appartient ce guru est appelée guru-parampara. Aussi la lignée directe des gurus à laquelle appartient Paramahansa Yogananda est-elle constituée par Mahavatar Babaji, Lahiri Mahasaya et Swami Sri Yukteswar.

Avant de quitter ce monde, Paramahansa Yogananda déclara que c'était le vœu de Dieu qu'il soit le dernier de la lignée des gurus de la SRF. Aucun disciple ni chef de file succédant à la tête de son organisation ne prendra jamais le titre de guru. (Un tel décret divin n'est pas unique dans l'histoire religieuse. Après la mort de Guru Nanak, le grand saint qui fonda la religion Sikh en Inde, il y eut une succession habituelle de gurus. Mais le dixième guru de la lignée annonça qu'il allait être le dernier de cette ligne de gurus et que dorénavant l'enseignement devait être considéré comme le guru.)

Paramahansaji donna l'assurance qu'après son décès, il continuerait de travailler à travers l'organisation qu'il avait fondée, la Self-Realization Fellowship/Yogoda Satsanga Society of India. Il déclara : « Quand je serai parti, l'enseignement sera le guru. [...] À travers l'enseignement, vous serez en harmonie avec moi et les grands gurus qui m'ont envoyé. »

Lorsqu'on l'interrogeait sur la succession de la SRF/YSS, il répondait : « Il y aura toujours à la tête de cette organisation des hommes et des femmes de réalisation. Ils sont déjà connus de Dieu et des gurus. Ils la serviront en tant que mes successeurs spirituels et mes représentants dans toutes les questions spirituelles et organisationnelles. »

Les successeurs du Guru

Rajarsi Janakananda

Paramahansa Yogananda conférant le vœu de sannyas à Rajarsi JanakanandaRajarsi Janakananda succéda à Paramahansa Yogananda à la présidence de la SRF/YSS en 1952. Né le 5 mai 1892 à Archibald (Louisiane) sous le nom de James J. Lynn, il rencontra Paramahansa Yogananda au cours de la tournée de conférences que le guru donna à Kansas City en 1932.

En raison de la rapidité de ses progrès dans le kriya yoga, Paramahansaji l'appelait affectueusement « saint Lynn ». En 1951, Yogananda lui conféra le titre monastique de Rajarsi Janakananda (d'après l'illustre roi Janaka, un monument de spiritualité dans l'Inde ancienne) et lui confia la responsabilité de guider l'œuvre de la SRF/YSS.

La vie exemplaire de Rajarsi Janakananda, un grand yogi occidental, prit fin le 20 février 1955.

Sri Daya Mata

Sri Daya Mata succéda à Rajarsi Janakananda à la présidence de la SRF/YSS en 1955.

Paramahansa Yogananda et Daya Mata

Née à Salt Lake City le 31 janvier 1914 sous le nom de Faye Wright, elle rencontra Paramahansa Yogananda lorsqu'il vint donner des conférences et des cours dans cette ville en 1931. Peu de temps après, elle entra dans son ashram comme religieuse.

Pendant plus de vingt ans, Sri Daya Mata fit partie du petit cercle de disciples très proches qui étaient presque constamment avec lui. Au fil des années, il lui confia toujours davantage de responsabilités, la nommant personnellement comme membre du conseil d'administration de la SRF dans les années 1930 alors qu'elle était encore relativement jeune. Au soir de sa vie, Yogananda la plaça à la tête du siège international de la SRF et commença à parler ouvertement aux disciples du rôle mondial qu'elle était destinée à jouer. Peu de temps avant sa mort, il lui dit : « Maintenant, mon travail est terminé ; ton travail commence. »

Le choix de Sri Daya Mata comme futur leader de son organisation mondiale fut confirmé par Mahavatar Babaji lors de la rencontre que Daya Mata eut avec le Mahavatar au cours d'un pèlerinage qu'elle fit en Inde en 1962.

Sri Daya Mata quitta ce monde le 30 novembre 2010, après avoir été présidente de la SRF/YSS pendant plus de 55 ans.

Sri Mrinalini Mata

Mrinalini Mata

Sri Mrinalini Mata devint le quatrième président de la SRF/YSS le 7 janvier 2011 et assuma cette fonction jusqu’à son décès le 3 août 2017.

Née en 1931 à Wichita, dans le Kansas, Mrinalini Mata rencontra Paramahansa Yogananda en décembre 1945, à l’âge de quatorze ans, et entra peu de temps après dans l’ashram du Guru à Encinitas, en Californie, pour se consacrer à une vie de service en tant que religieuse.

Dès le tout début de la vie de Mrinalini Mata dans l’ashram, Paramahansaji lui parla, ainsi qu’aux autres disciples, du rôle qu’il envisageait pour elle et, en particulier, de ses futures responsabilités en tant que rédactrice de ses Leçons de la Self-Realization Fellowship, de ses écrits et de ses discours. « Elle était destinée à accomplir ce travail » a-t-il declaré dans une lettre manuscrite adressée à Rajarsi Janakananda en 1950. « Dieu me l’a révélé la première fois où j’ai perçu les qualités de son âme. »

Outre le fait qu’elle servit pendant des décennies en tant que rédactrice en chef des publications de la SRF/YSS, Sri Mrinalini Mata assuma aussi la fonction de vice-présidente de la SRF pendant quarante cinq ans, assistant étroitement Sri Daya Mata dans la direction générale de l’ordre monastique de la SRF/YSS et supervisant les nombreuses activités et services de l’organisation dans le monde entier.

Pour en savoir plus sur Sri Mrinalini Mata.

Frère Chidananda

Brother Chidananda

Le 30 août 2017, Frère Chidananda a succédé à Sri Mrinalini Mata en tant que cinquième président de la SRF/YSS.

Frère Chidananda a été moine de la Self-Realization Fellowship (SRF) pendant quarante ans et membre des conseils d’administration de la SRF et de la YSS depuis 2009. Presque depuis le début de sa vie monastique, il a travaillé en étroite collaboration avec Sri Mrinalini Mata, dont il reçut une formation spirituelle toute imprégnée de sagesse et d’harmonie avec le Guru alors qu’il l’aidait à l’édition et à la publication des œuvres de Paramahansa Yogananda et d’autres publications de la SRF. Après le décès de Mrinalini Mata, il a été élu président par le conseil d’administration de la SRF, en accord avec les souhaits exprimés par Sri Daya Mata et Sri Mrinalini Mata. En plus de son rôle de président de l’organisation, il a été désigné par Mrinalini Mata pour lui succéder en tant que rédacteur en chef des publications de la Self-Realization Fellowship après son décès.

Pour en savoir plus sur Frère Chidananda.

Copyright © Self-Realization Fellowship. Tous droits réservés.