|

In Memoriam : Frère Abhedananda
(30 juin 1926 – 20 avril 2016)

7 juillet 2016

Brother AbhedanandaLe ministre de la Self-Realization Fellowship, Frère Abhedananda, qui servit avec dévouement la SRF en tant que moine pendant plus de 60 ans, est décédé dans la paix à l’ashram de la Self-Realization Fellowship à Encinitas, le 20 avril 2016. En servant de multiples façons l’œuvre de Paramahansa Yogananda pendant de nombreuses décennies, Frère Abhedananda a inspiré d’innombrables âmes dans de nombreux pays par ses sages conseils et son ministère, sa profonde compréhension du yoga et de la méditation et son entier dévouement à Dieu.

Frère Abhedananda naquit le 30 juin 1926 à Strasbourg, en France, sous le nom de Bernard Tesnière. Son père était un éminent professeur d’université en linguistique ; sa mère était une enseignante d’école secondaire. C’est en 1950, alors qu’il était étudiant en médecine à l’Université de Montpellier dans le sud de la France, qu’il vit dans la vitrine d’une librairie un exemplaire de Autobiographie d’un yogi, qui venait juste d’être publié en français. Plus tard, il raconta qu’en regardant les yeux de Paramahansaji sur la photo de la couverture du livre cette pensée s’imprima fortement dans son esprit : « Il sait de quoi il parle. Il te conduira à Dieu si c’est ce que tu veux. » Peu de temps après, le Frère écrivit une lettre à Paramahansa Yogananda, lui disant combien il était heureux de ce qu’il avait lu dans son livre et qu’il désirait sincèrement suivre la voie monastique en tant que disciple dans un ashram de la SRF. Paramahansaji lui répondit — c’était justement le jour de l’anniversaire du Frère (le 30 juin 1950) — dans une lettre dont voici un extrait :

« Cher ami, votre lettre m’a beaucoup touché. Je suis heureux de savoir que mon autobiographie a su éveiller un plus grand désir de Dieu en votre cœur, car ce n’est qu’en Le cherchant que l’on trouve finalement l’accomplissement pour lequel notre âme lutte à travers toutes ses incarnations. Votre souhait de tout abandonner et de dédier votre vie à Dieu est véritablement louable. »

Paramahansaji demanda également à Frère Abhedananda qu’il termine ses études de médecine avant d’entrer à l’ashram, tout en consacrant du temps à la méditation quotidienne et à l’étude des enseignements. Le Frère suivit docilement les instructions du Guru et obtint son diplôme de docteur en médecine en 1953. Puis, il vint aux États-Unis pour entrer dans l’ordre monastique de la Self-Realization Fellowship en 1954 — deux ans après le mahasamadhi du Guru.

Les conseils clairvoyants de Paramahansaji s’avérèrent précieux puisque, pendant toutes ses années à l’ashram, les connaissances de Frère Abhedananda, non seulement en médecine, anatomie et physiologie, mais également en langues lui permirent de rendre de grands services à l’œuvre de la SRF. Il écrivit des articles sur le yoga pour la revue Self-Realization et aida les rédactrices en chef de la SRF (Tara Mata, Mrinalini Mata, et Sahaja Mata) en apportant des éléments scientifiques à de multiples aspects de l’enseignement de Paramahansaji. Au cours des études classiques qu’il fit avant d’entrer à l’ashram, il apprit le grec, le latin, l’anglais et l’allemand en plus du français, sa langue maternelle ; ensuite, il acquit une bonne connaissance pratique de l’espagnol, l’italien, le portugais et le sanskrit. En plus de jouer un rôle essentiel dans la traduction en français des publications de la SRF pendant des décennies, il voyagea beaucoup pour se mettre au service des centres et des groupes de la SRF en Europe et en Amérique latine, où ses talents linguistiques et sa profonde connaissance des enseignements ont fait de lui un merveilleux et très aimé représentant de la SRF.

Il prononça ses vœux définitifs de renonçant (sannyas) en présence de Sri Daya Mata en 1970. Il prit alors le nom monastique de « Abhedananda » (« félicité à travers l’identité avec l’Absolu ») de la branche Giri de l’ancien Ordre des Swamis. Tout au long des années, il assuma différentes responsabilités au sein de la Self-Realization — servant initialement à la Maison Mère et plus tard à Encinitas où il assistait Frère Premamoy dans la formation spirituelle des jeunes moines postulants. Il servit aussi en tant que ministre au temple SRF de San Diego.

Jusqu’à la fin de sa vie, le Frère manifesta cette douceur et cette spiritualité propres à une vie dédiée à Dieu et au Guru et ne perdit jamais ce vif éclat dans les yeux qui lui était caractéristique. La présidente de la SRF/YSS, Sri Mrinalini Mata, a rendu hommage à ce moine loyal et dévoué par ces mots adressés à la communauté monastique de la SRF :

« Le désir sincère de faire la volonté de Gurudeva, sur lequel Frère Abhedananda avait établi dès le début sa relation avec le Maître, a caractérisé sa vie et ses services rendus tout au long des années et a permis à Dieu et au Guru d’utiliser ses talents de nombreuses façons. Bien qu’il n’ait jamais rencontré le Maître dans sa forme physique dans cette vie, il a reçu assurément de bien plus grandes bénédictions en obéissant sans hésitation à la requête de son guru [de terminer ses études de médecine]. Avec quelle joie Guruji l’a maintenant accueilli dans le royaume de lumière, situé au-delà de ce monde, en tant que disciple bien-aimé dont la loyauté et le dévouement sans faille ont résisté à l’épreuve du temps. […]

« Ceux qui ne vivent que pour Dieu et le Guru, comme il l’a fait, influencent la vie des autres et leur laissent une empreinte spirituelle qu’ils peuvent suivre. Je me joins à vous pour envoyer à l’âme de Frère Abhedananda notre amour et notre gratitude éternels et je prie pour que son exemple vous encourage sur la voie menant à Dieu, voie sur laquelle nous cheminons ensemble et qui nous conduira finalement à une réunion joyeuse en Lui. »

 
Copyright © Self-Realization Fellowship. Tous droits réservés.