|

Célébration des 70 ans de l’entrée de Sri Mrinalini Mata à la
Self-Realization Fellowship

 

30 juin 2016

Sri Mrinalini Mata’s 70th Anniversary   

Le 10 juin 2016 marque le soixante-dixième anniversaire du jour où notre présidente et sanghamata vénérée, Sri Mrinalini Mata, est entrée à l’ashram de Paramahansa Yogananda pour consacrer sa vie à l’amour et au service de Dieu et du Guru. C’est en tant que chef spirituel de la Self-Realization Fellowship/Yogoda Satsanga Society of India depuis cinq ans (après le décès de Sri Daya Mata) et, avant cela, en tant que vice-présidente et rédactrice en chef pendant plus de quarante ans que Mrinalini Mataji a servi les membres de la SRF/YSS dans le monde entier avec amour et sagesse divine, et un complet dévouement de corps, de cœur, d’esprit et d’âme.

Mrinalina Mata n’avait que quinze ans en 1946 lorsque Paramahansa Yogananda l’accepta comme renonçante dans son ashram pour y recevoir sa formation spirituelle. Lors de sa première rencontre avec le Guru en 1945 au temple SRF de San Diego, celui-ci reconnut immédiatement le rôle essentiel qu’elle jouerait dans son organisation dans les années à venir. Ainsi, avec la permission de ses parents, elle vint vivre à l’ermitage de la SRF à Encinitas le 10 juin 1946, où elle finit ses dernières années d’études secondaires et fut formée personnellement par Paramahansaji.

Connaissant les qualités exceptionnelles acquises par cette disciple dans des incarnations passées, Paramahansaji l’admit dans l’ordre monastique et elle prononça ses vœux définitifs de sannyas en 1947, un an seulement après son arrivée à l’ashram. Il lui conféra le nom monastique de « Mrinalini » qui signifie la pureté de la fleur de lotus, ancien symbole de l’épanouissement spirituel.

Dès le tout début de sa vie dans l’ashram, Paramahansaji parla aux autres disciples du rôle qu’il envisageait de lui confier et, en particulier, de ses futures responsabilités en tant que relectrice de ses Leçons SRF et de ses écrits et discours. « Elle était destinée à accomplir ce travail » écrivit-il de sa propre main dans une lettre adressée à Rajarsi Janakananda en 1950. « Dieu me l’a révélé la première fois où j’ai perçu les qualités de son âme. » Au cours des dernières années de sa vie, Paramahansaji consacra beaucoup de temps à la former et à la guider personnellement.

Parmi les œuvres de Paramahansa Yogananda qui ont été éditées grâce aux efforts de Mrinalini Mata, on trouve : son commentaire magistral des quatre Évangiles (intitulé The Second Coming of Christ: The Resurrection of the Christ Within You) ; sa traduction et son commentaire de la Bhagavad Gita (God Talks With Arjuna), salués par la critique ; plusieurs volumes de ses poésies et écrits d’inspiration ; trois volumineuses anthologies rassemblant ses conférences et essais, et bien d’autres ouvrages en cours de rédaction.

Lorsque Mrinalini Mata fut élue quatrième président de la SRF/YSS, succédant à notre bien-aimée Sri Daya Mata qui assuma le rôle monumental de mère spirituelle de l’organisation pendant plus de cinquante-cinq ans jusqu’à sa disparition le 30 novembre 2010 et qu’avec beaucoup de respect on appelait simplement « Ma », de nombreux disciples se réjouirent de savoir que Mrinalini Mata allait suivre la voie que Ma avait tracée. La SRF reçut la lettre suivante peu de temps après l’annonce de son élection par le Conseil d’administration :

C’est avec une profonde gratitude que j’ai appris que le Conseil d’administration avait élu Sri Mrinalini Mata comme nouvelle présidente de la SRF. C’est sa douceur dont nous, les disciples, avons besoin en ce moment, ainsi que le monde entier : une représentante de la Mère divine sur cette terre.

Je sais que les disciples ont pleuré Ma comme des enfants qui venaient de perdre leur mère, leur mère spirituelle d’ici-bas. Mrinalini Mata a rejoint le Maître si jeune, alors qu’elle n’était encore qu’une enfant, et le Maître l’éduqua avec beaucoup d’amour. Les récits de ses premières années témoignent de la tendresse de sa relation avec le Maître, ainsi que de la douceur qui émanait d’elle.

Avec une profonde reconnaissance, j’ai remercié le Maître d’avoir choisi pour nous une nouvelle mère et lui ai demandé : « Comment allons-nous l’appeler ? Nous ne pouvons pas l’appeler Ma, car seule notre chère Sri Daya Mata s’appelait Ma. Ma 2 ? »

La réponse fut claire : « Non, pas “Ma 2”. Simplement “Ma”. » Je ne pus retenir mes larmes.

Elle aussi est notre « Ma ». Jai Guru.

L’inspiration et les sages conseils contenus dans les lettres que Mrinalini Mata adresse régulièrement aux membres, la richesse de ses articles publiés dans la revue de la SRF ainsi que ses nombreux discours audio et vidéo lui ont valu la profonde reconnaissance et l’affectueux respect des membres de la SRF/YSS dans le monde entier. Un disciple lui a confié : « Votre humour, votre sagesse spontanée, votre pragmatisme, votre exemple d’obéissance et de déférence envers notre Guru, m’ont empli d’espoir et de l’assurance d’être aimé. » Et pour citer les tendres mots des enfants de l’école du dimanche du temple d’Encinitas : « Vous nous aidez à demeurer dans la lumière de Dieu. Bonne fête des mères et continuez à être extraordinaire ! »

C’est avec de joyeux pranams que la communauté monastique de la Self-Realization Fellowship/Yogoda Satsanga Society of India ainsi que ses membres et amis offrent à Sri Mrinalini Mata tout l’amour et la reconnaissance de leurs cœurs unis à l’occasion de cet anniversaire mémorable.

Copyright © Self-Realization Fellowship. Tous droits réservés.