|
2017 Message de Pâques de Sri Mrinalini Mata
Jesus Christ

« Ô Esprit, ordonne à mon âme de ressusciter du sépulcre de la petitesse dans l’immensité de Ton ubiquité. Ouvre la cage à sa conscience prisonnière de la matière pour l’élever vers la liberté omniprésente en Toi. »

Paramahansa Yogananda  

Alors qu’en cette période bénie de Pâques vos pensées s’attardent plus longuement sur la vie divine du Christ et sa glorieuse résurrection, puisse celle-ci vous inspirer et réveiller en vous le souvenir du potentiel infini de votre âme, vous motivant à rechercher avec un zèle accru cette heureuse liberté qu’il avait acquise. Ne doutez jamais de votre capacité à y parvenir, car Dieu nous a tous dotés de la force d’esprit et de la volonté nécessaires pour dépasser l’identification avec le corps physique et les penchants de la nature humaine. Il nous a également donné pour exemple ceux qui, comme notre Seigneur Jésus, ont montré que même si nous devons traverser les dualités de ce monde, nous n’avons pas besoin pour autant de nous y assujettir.

C’est notre environnement intérieur, c’est-à-dire notre décision de vivre soit dans l’espace de liberté et cet état de conscience en Dieu qui englobe tout, soit dans le résidu exigu de la conscience de notre petit moi, qui détermine, plus que toute condition extérieure, le degré de paix, de bonheur et d’épanouissement psychique auquel nous pouvons prétendre. Le message libérateur de Pâques nous redonne l’assurance que nous sommes des êtres d’immortalité lumineuse et joyeuse qui ne pourront jamais rester confinés en permanence dans le cocon de la conscience du « je ». La Conscience christique en nous ne cessera de nous appeler à notre propre résurrection à travers nos aspirations spirituelles, à travers les vérités universelles manifestées avec exemplarité par les grandes âmes qui sont unes avec Dieu et, surtout, à travers nos expériences quotidiennes à l’école de la vie.

Gurudeva parlait de la résurrection comme étant « l’art d’émerger de ce que vous êtes vers ce que vous serez dans le futur » et nous disait : « Chaque fois que vous vous défaites d’une faiblesse et que vous vous sentez heureux d’avoir agi dans le bon sens, Christ est ressuscité de neuf. Vous pouvez attirer la Conscience christique en vous tout de suite... ». Cette divine liberté s’obtient au prix de nombreuses petites victoires. Lorsque le Christ nous rappelle d’aimer Dieu de tout notre cœur, de toute notre pensée, de toute notre âme et de toute notre force, et notre prochain comme nous-mêmes, il nous montre la voie à suivre. C’est en communiant avec Dieu et en développant une relation aimante, intime avec Lui, comme Jésus l’a fait, que nous pouvons nous relier à la Source infinie de notre être. Nos relations humaines ont également pour but de nous permettre d’élargir notre conscience au-delà de nos simples besoins et désirs. Notre divinité innée se déploie dès lors que, plutôt que d’attendre quelque chose des autres, nous devenons des dispensateurs d’amour, de compréhension et de pardon. Les façons du monde se résument à rendre la pareille et à conjuguer la vengeance en des cycles sans fin ; les façons de l’amour christique consistent à prodiguer la guérison à tous les cœurs et à nous-mêmes.

Plus nous approfondirons la méditation et plus nous conformerons notre vie aux principes du Christ, plus nous verrons les chaînes de maya et de l’ego se dissoudre dans la réalité glorieuse de la présence de Dieu qui nous comblera au-delà de toute mesure. Et tandis que nous nous ressusciterons dans cet état de conscience et que l’amour divin exprimé par Jésus irriguera de plus en plus nos vies, chacun d’entre nous fera sa part en aidant la lumière de Dieu à ressusciter dans ce monde.


Joie et bénédiction à vous et aux vôtres en cette fête de Pâques !

Mrinalini Mata's Signature

Sri Mrinalini Mata

Copyright © Self-Realization Fellowship. Tous droits réservés.